En ce moment, le temps d'attente au service clientèle peut être plus long que d’habitude. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. Dans l’intervalle, peut-être trouverez-vous une réponse dans notre foire aux questions (FAQ) ou dans votre espace client myEnergy. Notre facturation a pris du retard suite à la mise en service d’une nouvelle plateforme centralisée de gestion des données du secteur belge de l’énergie. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Lire plus
Blog

Au 1er novembre, le secteur de l’énergie migrera vers une nouvelle base de données centrale

10.09.2021
  • Energie, Général

A partir du 1er novembre et jusqu’à la fin du mois de décembre, le secteur de l’électricité et du gaz sera transféré vers une nouvelle base de données centralisée qui servira pour l’entièreté des processus de marché. Tous les acteurs du marché belge seront impactés par ce changement, qui sera synonyme de légers retards pour certains consommateurs d’énergie, notamment pour les processus tels que les déménagements, changements de fournisseur, régularisations et factures finales.

Project,Management,Ideas,Development,Graph,Concept

L’entreprise Atrias a amorcé le développement de la nouvelle plateforme il y a plus de dix ans. La migration a cependant été reportée à plusieurs reprises. L’objectif est de s’adapter à l’évolution du marché et de préparer les systèmes informatiques à la transition énergétique, dans laquelle les énergies renouvelables occupent le devant de la scène. Depuis un an, les fournisseurs d’énergie belges se sont unis aux autres acteurs du marché pour préparer cette migration. En avril 2021, les premiers tests ont effectués, afin de vérifier si les transferts de données en masse étaient correctement réalisables sur l’ensemble du territoire. Un nouveau report a été acté en aout dernier, car le nombre requis de fournisseurs belges en faveur d’une migration au mois de septembre n’avait pas été atteint. Certains reprochaient un résultat non-satisfaisant lors du transfert de données. Le vendredi 10 septembre, le feu vert a enfin été donné pour une migration au 1er novembre.

Certains clients doivent s’attendre à des restrictions

Le passage des différents anciens systèmes vers la nouvelle plateforme centralisée se déroulera surtout dans les coulisses, en ce qui concerne le consommateur.

Toutefois, les clients qui déménagent ou changent de fournisseurs dans les mois de novembre ou décembre, recevront leur facture finale avec un léger retard. Etant donné qu’au cours de cette période de transition, les systèmes de back-office des fournisseurs d’énergie ne seront pas disponibles et certains processus ne pourront pas être réalisés, nous demandons à nos clients de bien vouloir faire preuve d’un peu de patience.

L’activation de la fonction de prépaiement ou de compteurs à budget ne sera pas possible en novembre et décembre. Cependant, rien ne change pour les clients qui disposent déjà de ces systèmes.

Les gestionnaires de réseau ont établi une liste de questions à l’attention des consommateurs finaux, vous permettant de trouver des réponses à diverses questions (https://www.atrias.be/FAQ_FR).

Quels sont les avantages de cette migration ?

La banque de données centralisée offrira, dans les mois et années à venir, la possibilité aux fournisseurs de proposer à leurs clients des concepts tout à fait inédits. Les propriétaires d’installations photovoltaïques pourront, par exemple, vendre l’énergie produite à un autre fournisseur que leur fournisseur du moment. Le fournisseur d’une station de rechargement pour véhicules électriques ne devra plus nécessairement être le même que le fournisseur d’énergie de l’adresse en question. Il sera également envisageable d’établir des régularisations mensuelles ou d’introduire des tarifs d’énergie dynamiques toutes les heures. Il sera intéressant de voir quels nouveaux produits seront introduits sur le marché au cours des prochaines années. Le nouveau système, associé au protocole de communication de marché MIG6 et au compteur intelligent, seront des pierres angulaires dans la réalisation de la transition énergétique.

 

Ce site web utilise des cookies. Si vous acceptez l’utilisation de cookies, AECO supposera que vous autorisez le traitement des données transmises à AECO si vous continuez à naviguer. Pour plus d’informations sur les cookies et sur la manière de les supprimer en fonction de votre type de navigateur, veuillez consulter le site www.allaboutcookies.org.