En ce moment, le temps d'attente au service clientèle peut être plus long que d’habitude. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. Dans l’intervalle, peut-être trouverez-vous une réponse dans notre foire aux questions (FAQ) ou dans votre espace client myEnergy. Notre facturation a pris du retard suite à la mise en service d’une nouvelle plateforme centralisée de gestion des données du secteur belge de l’énergie. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.

Lire plus
Honnêtement vert

AECO – le fournisseur d’électricité verte pour la Belgique

Notre électricité verte provient à 100% de sources d’énergie respectueuses de l’environnement telles que le vent, le soleil et l’hydraulique. Notre électricité est exempte de sources d’énergies grises, comme l’énergie nucléaire, fossile ou à partir du gaz. Pour une électricité réellement verte, nous sommes incontournables !

Tous les contrats d’électricité verte ne sont pas vraiment verts. Comment est-ce possible ?

Ce qui compte dans le choix d’un fournisseur d’électricité verte, c’est la quantité d’énergie de sources renouvelables qu’il produit et injecte dans le réseau. C’est ce que l’on appelle le fuel-mix et c’est cela qui est significatif. Si le fournisseur d’électricité injecte autant d’électricité verte qu’il fournit à ses clients, alors son fuel-mix est de 100% d’énergies renouvelables.

Si c’est le cas chez votre fournisseur d’électricité, alors vous avez souscrit avec certitude un contrat d’électricité verte.

Le greenwashing est une tromperie à l’égard du consommateur.

Le greenwashing se produit par des enseignes, des campagnes publicitaires ou des contrats qui vantent le « vert » d’une entreprise, donnant ainsi l’impression que ces acteurs respectent l’environnement. Dans les contrats d’énergie soi-disant verts, le consommateur pense avoir une énergie écologique. En réalité, chaque contrat de fourniture d’énergie soutient les productions – le fuel-mix – du fournisseur d’énergie.

C’est donc le fuel-mix qui fait toute la différence.

Les contrats deviennent verts par la simple remise aux autorités régionales compétentes du quota nécessaire de certificats verts et de labels de garanties d’origine. Ceux-ci peuvent facilement être achetés sur le marché et provenir d’installations alimentées de manière non durables, comme par exemple les pellets de déchets de bois, le bois provenant de forêts vierges ou étrangères, ou la cogénération fonctionnant au pétrole ou au gaz naturel.

Pourquoi les entreprises font-elles du greenwashing ?

  1. Tout d’abord pour redorer l’image d’une entreprise, même si l’apparence ne correspond pas aux réalités écologiques.
  2. L’augmentation de la demande de contrats d’électricité verte rend les entreprises inventives pour donner l’impression d’être l’entreprise idéale, répondant parfaitement à la demande du consommateur, même si cette même entreprise réalise de gros bénéfices en produisant principalement de l’énergie nucléaire ou fossile.
  3. Par manque d’explications et de transparence, et grâce à des slogans trompeurs, ces entreprises se font beaucoup d’argent avec la bonne conscience du consommateur.

A quoi faut-il veiller ?

Avec la masse d’offres et de services dans notre quotidien, il est souvent difficile pour un consommateur de juger si un fournisseur d’énergie est réellement vert ou durable. Il est important d’analyser d’un œil critique les messages publicitaires, de se demander si l’entreprise est réellement durable, ou si les chiffres publiés ne seraient pas qu’une façade. Pour se faire une image réelle, il faut récolter des informations via des sources indépendantes, faire soi-même des recherches et, en cas de doute, revérifier.

Ce site web utilise des cookies. Si vous acceptez l’utilisation de cookies, AECO supposera que vous autorisez le traitement des données transmises à AECO si vous continuez à naviguer. Pour plus d’informations sur les cookies et sur la manière de les supprimer en fonction de votre type de navigateur, veuillez consulter le site www.allaboutcookies.org.